Tu veux en parler ?

A qui parler ?

Situation 1

Tu es victime de maltraitance mais tu hésites à en parler ?
Qui  va me comprendre,  m’écouter  ?
Qui a le pouvoir de m’aider et de me protéger ?

Il est important que tu puisses raconter en toute confiance à un adulte ce que tu subis
car cette situation n’est pas normale et doit s’arrêter !
Les personnes qui te font du mal n’en n’ont pas le droit !

Fais-toi une liste des personnes avec qui tu te sens vraiment en confiance et racontes ton histoire à l’adulte que tu auras choisi :
Ce peut être :
Un membre de ta famille (un de tes parents, beau-père, belle-mère, frère, sœur, grands parents, oncle, tante....)
Un de tes amis ou voisins, ta maîtresse, un de tes professeurs au collège, l’infirmière ou l’assistante sociale de ton école, ton médecin…

Cet adulte en qui tu as confiance contactera les personnes qui sauront exactement ce qu’il faut faire pour t’aider (commissariat de police de ton quartier ou gendarmerie, juge pour enfant, assistante sociale…), afin de mettre en place une procédure qui te protègera car la maltraitance des enfants est interdite par la loi.
Il faut que tu saches qu' en France, un adulte qui a connaissance ou qui est témoin de maltraitance d’un enfant doit obligatoirement avertir les autorités compétentes afin de faire cesser cette situation. Si tu hésites à en parler à un adulte de ton entourage, tu peux nous contacter, en nous téléphonant au 04 91 22 15 52 . Nous te répondrons. Nous sommes là pour t’aider.

Tu peux aussi téléphoner à un numéro spécial le « 119 ». Les personnes du 119 qui te répondront écouteront  ton histoire et alerteront les personnes compétentes pour t’aider.

A qui parler ?

Situation 2

Un(e) de tes ami(e)s est victime de maltraitance, tu voudrais l’aider afin que cette situation cesse ?

Mais il (ou elle) t’a demandé de ne pas en parler et de garder le secret…
Signaler sa situation n’est pas le trahir ni le « balancer » mais l’aider.
Tu dois en parler à un adulte en qui tu as confiance afin que sa souffrance cesse.

Tu peux en parler à tes parents ou un membre de ta famille ou encore à une personne de ton école (maîtresse, professeur, infirmière) qui contactera les personnes compétentes afin que cette situation cesse et que ton ami(e) puisse être protégé(e).
Tu peux aussi nous contacter avec tes parents et nous raconter ce que tu sais.
Nous mettrons en place les moyens afin d’aider ton copain ou ta copine.

N’oublie pas : en parlant de la situation de ton ami(e), tu ne le (la) trahis pas mais tu le (la) protèges. L’important est d’arrêter sa souffrance.
Si tu veux en parler avec nous tu peux nous contacter, en nous téléphonant (AU 04 91 22 15 52) ou EN NOUS ENVOYANT un SMS (AU 06 67 95 15 52). Nous te répondrons. Nous sommes là pour t’aider.

A qui parler ?