Constat

Le constat

Chaque jour  en France 2 enfants succombent à la suite de maltraitance

100.000 enfants en danger sont recensés chaque année en France
19.000 cas de maltraitance qualifiée
Les auteurs de mauvais traitements appartiennent dans  85% des cas, au milieu familial.

La maltraitance de l'enfant aujourd’hui

Un mineur (enfant ou adolescent de moins de 18 ans) est considéré maltraité dès lors qu’il est victime de violences physiques, sexuelles, psychologiques ou de négligences lourdes, ayant des conséquences graves sur son développement physique et psychologique (définition de la maltraitance par l’OMS).

Les mauvais traitements à enfants semblent avoir toujours existé mais la prise de conscience de leur conséquence est très récente. Cela a entraîné une évolution dans les politiques en matière de protection de l’enfant (creation de la Convention Internationale des Droits des Enfants en 1989, création de l’aide à l’enfance, de la Défenseuse des enfants…etc.).

Cependant beaucoup reste à faire, car même si les mentalités évoluent; on comptabilisait en France   

La maltraitance touche tous les âges et tous les milieux socio-économiques sans distinction.

D’autres enfants n’osent pas parler ou ne savent pas à qui s’adresser et continuent de souffrir en silence. D’autres encore voient leur dossier être « classé sans suites faute de preuves » par le Juge et auront beaucoup de mal à se reconstruire, puisque leur tragédie n’aura pas été reconnue par la société.

 

Répartition de mauvais traitements

 Répartition des types de mauvais traitements parmi les enfants signalés pour maltraitance. Source Lettre de l’ODAS
1 Chiffres, extraits des sources de l’Observatoire Nationale de l’Action de l’Action Sociale Décentralisée

 

Les différents types de maltraitance

Alerte !!!

La progression du nombre d'enfants en danger est liée à une aggravation du phénomène d'isolement des familles, repliées sur elles-mêmes, sans perspectives ni repères.
Le lien entre crise sociétale et protection de l'enfance se vérifie au regard des problématiques à l'origine du danger pour l'enfant. Les carences éducatives parentales concernent près de 6 enfants signalés sur 10, tandis que les problèmes de précarité économique à l'origine du danger concernent moins de 2 enfants sur 10.